Actualités & Commentaires

retour à la liste

Une flottylle aérienne - 17.04.2012

Rassurons les amatrices et les amateurs de mots croisés: c'est bien flotille - et non flotylle - qu'il faut écrire dans une grille.

Mais j'ai choisi d'écrire "flottylle" pour désigner la plus récente entreprise des ennemis d'Israël. Eux, en fait, écrivent "Flytilla 2012", et ils se proposaient d'atterrir à Béthléhem. Mais lisez plutôt...
>>> 
De France, 
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Encore un flop pour les ennemis d'Israël, avec la "Flytilla 2012" ! Notons que le mot a été inventé pour parler de cette nouvelle flottille aérienne... Ils persistent donc et signent dans leur antisémitisme borné ; mais les centaines de "courageux activistes" qui ont tenté de rejoindre Bethléhem pour soutenir les partisans de la "Palestine", ont été refoulés. 
Merci Seigneur, merci aux intercesseurs et à la sécurité israélienne qui a su déjouer ce type de projet terroriste. Car, après le massacre de Toulouse par un certain Mohamed, il n'y a pas d'autre mot pour décrire ceux qui s'acharnent à vouloir remplacer Israël par "Palestine". Comme le souligne le Premier Ministre Binyamin Netanyahou, le vrai courage serait plutôt d'aller manifester en Syrie... (lire le rapport de Guysen News : "Israël ! la Flytilla fait le bilan").

"Ils disent : Exterminons-les du milieu des nations, et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël !...Ils seront confus et épouvantés pour toujours ! Ils sauront que toi seul, dont le nom est l'Eternel, tu es le Très-Haut sur toute la terre !" Psaume 83 

>>>

L'article qui précède et celui qui suit sont extraits du site www.shalom-israel.info
>>>

 

"Bienvenue en Palestine !"

 

Lettre de bienvenue de l'Etat d'Israël aux activistes 
par Gerard Fredj
L'Etat d'Israël a remis à tous les activistes pro-palestiniens arrivés en Israël - y compris ceux qui vont être expulsés - une lettre de bienvenue dont l'ironie n'est pas absente.

 

"Cher activiste,

"Go to Syria !"

Nous vous remercions d'avoir fait d'Israël le sujet de vos préoccupations humanitaires. Nous savons que vous auriez pu faire de pires choix 
Bien sûr, vous avez choisi Israël pour vos préoccupations humanitaires. Vous auriez pu choisir de protester contre la barbarie du régime syrien, dont les massacres quotidiens ont fait des milliers de morts.
Vous auriez pu choisir de protester contre la répression sévère des dissidents iraniens par un régime qui soutient le terrorisme partout dans le monde.
Vous auriez pu choisir de protester contre la domination du Hamas sur Gaza, où les organisations terroristes commettent le double crime de tirer sur les civils du sud d'Israël, et de se cacher derrière leur propre population civile.
Au lieu de cela, vous avez choisi de manifester contre Israël, la seule démocratie du Proche Orient, où les femmes bénéficient d'une totale égalité, où la presse peut critiquer le gouvernement, où les organisations de défense de Droits de l'homme peuvent agir librement, où la liberté religieuse est protégée pour tous, où les minorités peuvent vivre sans peur.
Nous vous suggérons donc de commencer à résoudre les vrais problèmes de la région, puis de revenir partager avec nous votre expérience.
Nous vous souhaitons un vol agréable ".

>>>

Le "point d'ironie" n'a pas encore été adopté par les instances nationales ou internationales compétentes.
En attendant, je bénirai le Seigneur Dieu d'Israël, Adonai Tsebaoth, le Dieu Très Haut, révélé par son Mashiah Yeshoua, que nous appelons plus volontiers Jésus-Christ. Je bénirai le Dieu Tout-Puissant et Très-Haut, parce qu'il a protégé cette fois encore son peuple d'Israël. Merci, Seigneur, parce que tu as exaucé tes intercesseurs.
Psaume 13, v. 5 - 6

"Moi, j’ai confiance en ta bonté, J’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut ;
Je chante à l’Eternel, car il m’a fait du bien
."

Bien à vous

 Fred

 

          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV