Autres enseignements

retour à la liste

Le jour du Grand Salut - 03.10.2012

Un article de www.revelation2012.ch

La Fête de Sukkot (appelée aussi "Fête des Tabernacles") est une fête qui dure 7 jours. Elle commence le 15 du mois de Tishri. C’est la 7ème et dernière fête que le Seigneur a ordonnée en Lévitique 23 : 34-36.

Le 7ème jour (et dernier jour) de Sukkot, c’est son "apogée". Ce jour est connu sous le nom de Hoshanah Rabbah, le grand Salut.

Ce jour spécial est mentionné dans l’Évangile de Jean (Jean 7 : 2 ; Jean 7 : 37-39) :

Lors de la dernière et grande journée de la Fête (Hoshanah Rabbah ou grand Salut), Jésus se trouva là, criant, et disant : si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, selon ce qu'a dit l'Écriture, des fleuves d'eau vive couleront de son ventre. (Or il disait cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croyaient en lui; car le Saint-Esprit n'était pas encore donné, parce que Jésus n'était pas encore glorifié).

Quel rapport peuvent avoir ces versets avec le grand Salut ?

En Apocalypse 7 : 9, la multitude (l’Église qui a été enlevée) apparaît soudainement de nulle part, dans des corps glorifiés, le jour de Hoshanah Rabbah, qui est le 7ème (et dernier) jour de la 7ème (er dernière) Fête.

Comment pouvons-nous savoir cela ?

N° 1 : Ils portent des robes blanches (ou Kittel), qui sont les habits portés traditionnellement à partir de la Fête de Yom Kippour jusqu’au jour de Hoshanah Rabbah.

N° 2 : Ils ont des palmes dans leurs mains, qui selon la coutume, sont tenues dans la main droite et agitées à Sukkot.

N° 3 : Ils crient : "Le Salut appartient à notre Dieu qui est assis sur le Trône et à l’Agneau" (Apocalypse 7 : 10).

N’est-ce pas pour cela que Hoshanah Rabbah signifie : "grand Salut" ?

Qu’est-ce qui pourrait être plus grand que de voir la face de notre grand Dieu, la glorieuse manifestation du Salut en personne ?

Et la grande multitude qui a été sauvée, n’est-elle pas si grande que personne ne peut la compter ?

Le terme de "grand Salut" ne pourrait pas être plus approprié !

Gloire au Roi des rois et au Seigneur des seigneurs !

N° 4 : Apocalypse 7 : 17, qui parle toujours de cette grande multitude le confirme ainsi :

Car l'Agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources d'eau vive...

N’est-ce pas exactement l’invitation et la promesse de Jésus, faite le jour de Hoshanah Rabbah selon l’Évangile de Jean cité précédemment ? Que ceux qui croiraient en Lui, des eaux vives émaneraient de leur être intérieur ?

N° 5 : A plusieurs reprises, Jésus a fait référence à l’époux en parlant de Lui (Matthieu 9 : 15 ; Matthieu 25 : 1-12 ; Éphésiens 5 : 31-32).

Le mariage juif était une fête qui durait aussi 7 jours (Genèse 29 : 27 ; Juges 14 : 10-12).

L’époux emmenait l’épouse dans la chambre nuptiale (chuppah).

L’ami de l’époux se tenait à la porte et, lorsque le mariage était consommé, l’époux le disait à son ami et l’ami l’annonçait à tous les invités.

Jean 3 : 29 nous dit qui est "l’ami de l’époux". Il s’agit de Jean le Baptiste (une représentation prophétique d’Élie). Élie sera l’un des deux témoins (qui parlera au monde après que notre mariage soit consommé).

Les jeunes mariés restaient à l’intérieur de la chuppah pour une "lune de miel" de 7 jours (Genèse 29 : 27 ; Juges 14 : 10-12). Lorsque le temps était venu (le 7ème jour), l’époux sortait de la chuppah avec son épouse dont le voile avait été ôté et la présentait "à visage découvert" à toute la communauté (2 Corinthiens 3 : 18).

À compter de ce moment, le mariage avait non seulement été consommé, mais la fête des noces prenait fin alors que l’épouse glorifiée sortait de la chuppah (chambre nuptiale) avec son époux, exactement comme Joël 2 : 15-16 le décrit :

Sonnez de la trompette à Sion, sanctifiez un jeûne, convoquez une assemblée solennelle (il s’agit clairement de Yom Kippour), mais regardez le verset suivant :

Assemblez le peuple, sanctifiez (mettez à part) la congrégation (kahal, Église), assemblez les vieillards, assemblez les enfants, même les nourrissons à la mamelle (il s’agit clairement de Sukkot 5 jours après), verset suivant :

Que l'époux sorte de sa chambre, et l'épouse de sa chuppah (c'est Hoshanah Rabbah).

Le mot utilisé ici pour "assembler" en hébreu est "asaph". C’est le même mot qui est utilisé en Exode 23 : 16 et Exode 34 : 22 et qui fait référence à Sukkot comme étant "la Fête du rassemblement", ha asiph.

Ou, de façon encore plus précise, le "rassemblement" !!!

Si vous voulez voir une "version terrestre et limitée" de ce que Jean a vu en Apocalypse 7 : 9-16, de ce que sera notre Hoshanah Rabba céleste, regardez cette vidéo qui ne dure que 4 minutes : http://www.youtube.com/watch?v=7ZKHsXiTkdg

Pas étonnant que ce temps soit aussi appelé Zeman Simkhateinu, la "saison de notre réjouissance".

Il est plus que temps que nous, le corps de Christ (celles et ceux qui ont reçu Christ dans leur cœur et qui ont expérimenté une nouvelle naissance, par l’Esprit Saint) nous mettions de côté nos différences non essentielles au Salut, pour fixer notre attention sur Celui qui est notre lumière et notre Salut (Psaume 27 : 1), Celui qui a promis de nous cacher dans Son Tabernacle quand les jours de troubles (Tribulation) viendront…

Je ne sais pas quel sera le jour exact de l’Enlèvement des croyants (personne ne le sait, si ce n’est le Père) mais n’est-ce pas merveilleux de savoir que, par la seule grâce de notre Dieu, et ce, dans un avenir proche, nous serons tous réunis pour louer et adorer notre grand Sauveur pour son grand Salut ?

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.
>>>
Martel Trevor, l'auteur US de l'article transcrit ci-dessus, nous invite, en fait, à "monter dans le train en marche" de la Fête des Tabernacles, ou Fête de Sukkot, que certaines Eglises chrétiennes célèbrent déjà actuellement. Cette fête, prophétique, comme toutes celles de l'automne, est en rapport étroit avec le Retour de Jésus. Hosanna, Jésus revient (probablement très) bientôt.

Bien à vous.

Fred, EEE

          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV