Guérison divine

retour à la liste

Nous avons obtenu la guérison de nos maladies... - 30.09.2012

... de la même manière que le pardon de nos péchés!

Un extrait d'un article du Pasteur Henri Viaud-Murat, paru dans son blog:
B209-La guérison est comprise dans l’expiation!

Article de Henri Viaud-Murat.

Jésus n’a jamais prié Dieu pour la guérison d’un malade. Il a simplement ordonné à la maladie de partir, ou Il a chassé un esprit d’infirmité, par une parole. Ses disciples l’ont fait de même, au Nom du Seigneur Jésus. Pourquoi ne ferions-nous pas de même aussi?

Certes, le pardon de nos péchés est une réalité bien plus importante que la guérison de nos maladies. Car un pécheur peut vivre en bonne santé, et aller en enfer, alors qu’un Chrétien malade, s’il est pardonné de ses péchés, ira avec le Seigneur.

Mais pourquoi nous priver d’une partie des bienfaits de l’expiation? Nous n’avons pas à choisir entre le pardon et la guérison! Nous devons choisir le pardon et la guérison!

Si nous négligeons la guérison de nos maladies, nous négligeons aussi une partie de l’oeuvre et des souffrances de Christ! Lui qui a été affreusement meurtri pour notre guérison, imaginez ce qu’Il peut penser de notre attitude, si nous Lui disons que nous voulons simplement être pardonnés de nos péchés, parce que nous jugeons la guérison de nos maladies moins importante!

Ce qui est important pour le Seigneur doit être important pour nous! Il n’y a aucune raison que nous laissions le malin ravager l’Eglise du Seigneur, par toutes sortes de maladies et d’infirmités, alors que Jésus S’en est déjà chargé sur la croix!

Si nous voulons pleinement glorifier notre adorable Sauveur, nous devons accepter ce fait accompli que la guérison de nos maladies accompagne le pardon de nos péchés.

Il n’y en a qu’un qui s’oppose à notre guérison, c’est le diable! Nous devons donc résister au malin avec une foi ferme, et il s’enfuira loin de nous!

“Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.” (Jacques 4: 7).

“Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme” (1 Pierre 5: 8-9).

Bien-aimés, si nous n’obéissons pas à ces commandements, le Seigneur n’est nullement obligé d’intervenir, car Il nous a déjà délégué Son autorité suprême! Nous devons faire, en Son Nom, ce qu’Il faisait Lui-même quand Il était sur cette terre! Alors seulement, nous pourrons bénéficier de tout ce qu’Il a accompli pour nous! Alors seulement le Seigneur sera pleinement glorifié dans nos vies et dans le monde!

>>>

Vous comprenez donc la nature de mon combat spiritueel personnel. En ce qui me concerne, je continuerai inlassablement à prier pour ma propre guérison, en recherchant tous les moyens de guérir offerts par l'intermédiaire de l'Eglise, notamment la prière accompagnée de l'onction d'huile (Jacques 5, v. 14 - 15). 


Bien à vous.

Fred 


          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV