Enseignement de base

retour à la liste

La fin du monde le 21.12.2012 ? - 05.09.2012

Le calendrier maya l'aurait prédite...

La fin du monde vue par « Chaback »
 
Le no 141 de cette revue est consacré à différentes hypothèses concernant la fin du monde, dont celle de la date de 2012, soi-disant prédite par les Mayas. Un excellent dossier co-signé par Johnny Leuba commence en posant un principe de base : « N’attends pas la fin du monde pour vivre le changement », avant de passer rapidement en revue les différentes théories qui convergent sur le 21 décembre 2012 pour en faire le jour fatidique entre tous. Mayas, Hopis, Ji Jing, Hindous, Nostradamus se succèdent pour aboutir au Nouvel Age, avant de constater non sans humour que « business is business ». Puis vient la Bible : que dit-elle sur le sujet ? En fait, rien sur 2012, mais beaucoup sur les prophéties bibliques, dont 80 % environ se sont déjà accomplies. Si Lucifer peut te convaincre que tu es un être de lumière ou un dieu, il a gagné la bataille. Mais tu n’es pas du tout obligé de croire ses mensonges. Tu peux écouter et surtout croire ce que Dieu dit, sur la nature de tout être humain, indélébilement marquée par le péché. Et tu peux choisir d’établir une relation avec Jésus, venu pour te sauver. Te sauver de quoi ? Eh bien, du péché, justement. Un autre article, signé d’Anne Kreis, et intitulé : « La FIN viendra un jour. … Comment s’y préparer ? » commence par affirmer que nous n’avons pas de raisons objectives de douter de la seconde venue de Jésus, qui est prédite plus de 300 X dans la Bible. De l’avis d’Anne Kreis, nous nous trouvons tout au début des « temps de la fin ». Le 11 septembre 2001 ou le tsunami de 2004 constituent quelques-uns des signes précurseurs des « douleurs de l’enfantement » dont nous parle Jésus dans Matthieu 24. Ces douleurs seront vite oubliées quand la délivrance interviendra. La venue préalable de l’Antéchrist (celui qui vient avant le Christ), aussi appelé Antichrist (celui qui se dresse contre le Christ) est également annoncée. Ce sera un dictateur auquel le monde entier sera soumis pour une période de 7 ans, nous précise Anne Kreis.
 
Notre position par rapport à ce dernier Dictateur ne pourra en aucun cas être neutre. Il faudra choisir : soit oui, soit non.
 
Si nous disons OUI à l’Antichrist, nous aurons peut-être de grandes richesses ou des avantages matériels, mais nous avons aussi l’assurance de finir dans ce que la Bible appelle « l’étang de feu ». Ce sera notre destinée pour l’Eternité.
 
Si nous choisissons Jésus, nous perdrons peut-être notre vie terrestre, mais nous vivrons éternellement dans la joie et la lumière, auprès de Christ. Nous serons revêtus de la justice de Christ, et Jésus sera pour toujours notre très grand Frère. Nous serons les fils et les filles d’adoption du Père céleste.
 
Jésus a promis de venir « enlever » son Eglise fidèle lors de sa seconde venue. Nous avons donc le choix entre Jésus et l’Antichrist, entre la vraie Vie et la mort. Choisissons donc la Vie, afin que nous vivions éternellement avec Jésus !
 
Bien à vous
 
Fred, EEE   
 
P.S.- Site du journal Chaback: www.chaback.net  - Pour recevoir gratuitement 1 ex. papier du no 141 de Chaback: redac@chaback.net
          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV