Actualités & Commentaires

retour à la liste

Le Prince vert - 28.08.2012

... l'Islam, le Christianisme et Israël

« Le Prince vert », tel est le titre, non pas d’un roman d’espionnage, mais d'un récit véridique, qui satisfera pleinement les amateurs du genre (dont je suis). Il s’agit en fait d’un témoignage, dont l’auteur, Mosab, a passé de l’Islam au Christianisme. De surcroît, après une arrestation et une détention très musclée par les Israéliens, Mosab est recruté comme agent du Shin Beth, le service de renseignement intérieur israélien. Mosab a donc changé fondamentalement de position vis-à-vis des siens: son père est l’un des fondateurs du Hamas, qui a pris le pouvoir à Gaza. Pour autant, il ne se gêne absolument pas pour relever toutes les « bavures » que commettent les Israéliens. Si Mosab est effectivement un collaborateur des Israéliens, il n’éprouve aucune complaisance pour eux, bien au contraire. Au point que j’ai été, je l’avoue, plusieurs fois peiné au plus haut point en lisant le compte-rendu des tortures qu’ont subies Mossab et ses codétenus. Mais les Israéliens ne monopolisaient pas les actes de cruauté. Les différentes factions palestiniennes érigeaient en système la barbarie, les supplices et les exécutions, même à l’intérieur des lieux de détention israéliens. Donc, il en résulte que, personnellement, j’apposerais le « logo rouge » de notre Télévision romande à la plupart des 200 premières pages, en tout cas, de ce livre: âmes sensibles, s’abstenir absolument!
 
A côté de cela, nous voyons le père de Mosab, cheikh Yousef, dépeint par son fils presque comme un chrétien qui s’ignore, pratiquant l’amour et le pardon à l’égard d’individus, tout en poursuivant les buts d’élimination et de destruction que le Hamas s’est fixés à l’égard d’Israël comme de certains Arabes « infidèles » ou athées.
 
Bref, c’est un livre passionnant, mais difficile à lire pour le chrétien sioniste  que je suis. Et le cheminement intérieur suivi par Mossab de l’Islam au Christianisme m’apparaît personnellement comme tout-à-fait poignant.
 
Le livre n’a pas été publié par une maison chrétienne, mais par un éditeur « du monde », Voici la présentation qu’en font les Editions Denoël :
 
Le prince vert Mosab Hassan Yousef
·                         Essai (broché). Paru en 09/2010
 
De 1997 à 2007 Mosab Hassan Yousef était le " Prince vert ". C'est sous ce nom de code qu'il renseignait la Sécurité intérieure israélienne, le Shin Bet, tout en militant au sein du Hamas, l'une des organisations palestiniennes les plus radicales. Arrêté au sortir de l'adolescence par l'armée...
 
www.DieuTv.com a consacré un article au « Prince vert », Arte aussi.
> Regarder le reportage de ARTE
> Lire l'article «Quand le Prince Vert rencontre Jésus»
 
Fructueuse lecture et/ou séance de télévision !
 
Bien à vous
 
Fred, EEE
          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV