Enseignement de base

retour à la liste

Les frontières bibliques du "Grand Israël" - 28.06.2012

Il n'y aura alors plus rien pour s'opposer à Dieu

Saviez-vous que les frontières d'Israël, pendant le Millénium (le règne terrestre et visible de Jésus, d'une durée de 1000 ans) seront sensiblement plus grandes que les limites du territoire actuel de l'Etat juif? Que nous dit la Biblesur ce sujet? Reprenons le chapitre 15 du livre de la Genèse, dès le verset 1:

"1 ¶  Après ces événements, la parole de l’Eternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit : Abram, ne crains point ; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.
2 ¶  Abram répondit : Seigneur Eternel, que me donneras-tu ? Je m’en vais sans enfants ; et l’héritier de ma maison, c’est Eliézer de Damas.
3  Et Abram dit : Voici, tu ne m’as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier.
4  Alors la parole de l’Eternel lui fut adressée ainsi : Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais c’est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier."

Abram est triste et déprimé. Il vient pourtant de remporter une victoire sur cinq rois, Kedorlaomer et ses alliés, il a délivré son neveu Lot, il a reçu la bénédiction de Mélchissédek, roi de Salem, et sacrificateur du Dieu Très haut, il a partagé le pain et le vin avec lui, et il lui a payé la dîme "de tout", nous dit Genèse 14, verset 20. Pourtant, Abram est toujours dans l'attente de la réalisation de la promesse principale de Dieu pour lui et pour Saraï, sa femme: une postérité. Cette promesse lui est confirmée: "C’est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier." (Genèse 15, verset 4)

Et voilà qu'une alliance est conclue entre Dieu et Abram:
Genèse 15, verset 5 et 6 - "5  Et après l’avoir conduit dehors, il (= Dieu) dit : Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit : Telle sera ta postérité.
6  Abram eut confiance en l’Eternel, qui le lui imputa à justice."

Le territoire qu'occupera la postérité d'Abram, devenu Abraham, et de Saraï, jusque-là stérile, et qui portera désormais le nom de Sara, est défini en Genèse 15, verset 18:
"En ce jour-là, l'Éternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Egypte (le Nil) jusqu'au grand fleuve, au fleuve d'Euphrate (...)"
 
Sara mit enfin au monde Isaac, qui eut pour fils Esaü et Jacob. Et c'est Jacob qui hérita des promesses divines, et fut appelé Israël à l'issue d'un combat avec l'Ange de l'Eternel, à Péniel (Genèse 32, versets 24 - 30).

Si vous le désirez, vous pourrez voir une carte du "Grand Israël" du Millénium sur le site www.revelation2012.ch , en consultant l'article "D'une rivière à l'autre", qui m'a fourni les éléments du présent article.

Bonne lecture!

Fred

          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV