Actualités & Commentaires

retour à la liste

EEE et l'Actualité - 01.06.2012

Ou les articles classés sous "Divers"

Comme je vous l'ai déjà dit, l'EEE, c'est moi. Si cela vous pose un quelconque problème, consultez les articles classés sous la rubrique "Divers". Aujourd'hui, je vais vous inviter à consulter un site auquel je suis abonné: http://actu-chretienne.net/ , où vous trouverez l'article "Frères musulmans égyptiens : le masque tombe" . Il nous y est rapporté les propos d'un guide  suprême égyptien à propos de la Naqba, la catastrophe suprême, le désastre qu'a constitué la proclamation de l'Etat d'Israël, le 15 mai 1948. Ce guide s'adresse aux Nations Unies en les priant de "réparer" l'injustice colossale qui a été commise à l'égard des pays islamiques en votant, l'année précédente, la présence d'un Etat juif sur des terres appartenant à l'Islam.

Le guide suprême égyptien est, en fait, d'une logique implacable: toute terre occupée à un moment donné par des croyants musulmans peut être ensuite revendiquée par l'Islam, au nom d'Allah. Donc, c'est bel et bien une incommensurable injustice, aux yeux d'un Musulman convaincu, que l'on concède une (infime) portion du territoire islamique à des Juifs, et que ces Juifs y proclament ensuite, en 1948, l'Etat d'Israël.

Mais, me direz-vous, il ne s'agit pas de l'Etat juif dans son ensemble. Il est "juste" question des territoires occupés de Cisjordanie, du plateau du Golan et de Jérusalem-Est. Il n'est question, somme toute, "que" d'un retour aux "frontières" de 1948. Nous avons tous le même Dieu, adoré sous trois noms différents, Allah, l'Eternel et Adonaï, pour reprendre les trois noms sous lesquels l'Islam, la Chrétienté et le Judaïsme dénomment le même Dieu. Et l'Islam a suffisamment démontré qu'il était une religion de paix, de tolérance et d'amour pour que..., etc., etc. ... Laissons un instant en suspens la question de l'identité réelle d'Allah.

Voyons ce que prétendent les Juifs. Le 14 mai 1948, ils ont, forts du vote des Nations Unies en 1947, proclamé l'Etat d'Israël. Aussitôt, ils ont été envahis par les six armées arabes des Etats voisins. Ils étaient environ six cent mille à l'époque, et on ne donnait pas cher de leur survie. Pourtant, en 1949, victorieux (d'une victoire qui, à mon sens, tient du miracle), ils négociaient avec chacun de leurs adversaires les "lignes de cessez-le-feu" qui n'étaient à l'époque reconnues par aucune des parties arabes comme "frontières". Plus tard, en 1967, les Israéliens conquirent la Vieille Ville de Jérusalem et toute la Cisjordanie, le Plateau du Golan, la presqu'île du Sinaï et Gaza.  Depuis, ils conclurent un traité de paix avec l'Egypte et la Jordanie, restituèrent à l'Egypte le Sinaï et se retirèrent unilatéralement de Gaza.

Jusqu'ici, on n'a pas beaucoup parlé "de religion", du côté d'Israël. Pourtant, des religieux juifs ont fondé l' "Institut du Temple", tout près du "Mur des Lamentations", que les Juifs préfèrent nommer "Kotel" ou Mur occidental. Ils se sont aussi établis dans une partie d'Hébron (qui fut de tous temps une ville juive, sauf de 1948 à 1967) et dans divers lieux de peuplement juif en Cisjordanie. La Cisjordanie, ça s'appelle Judée et Samarie, dans la terminologie juive. C'est donc, aux yeux de la Bible, un des territoires juifs. D'où, bien évidemment, un gros problème. C'est dans ce contexte, soit dit en passant, que la Migros (www.migros.ch) a pris la décision, en Suisse, d'assurer la traçabilité des produits provenant de ces régions-là, par souci de transparence...

Et les Chrétiens, dans tout cela? Je ne m'intéresserai qu'aux Chrétiens sionistes présents dans la région. Eh bien! A mon humble avis, les Chrétiens sont les seuls à pouvoir servir de "pont" entre Musulmans de bonne volonté (il y en a!) et Juifs. Les Chrétiens sont présents "des deux côtés": en Israël, on trouve des Assemblées juives messianiques, si l'on veut des Juifs convertis au Christianisme, et dans les "territoires", on rencontre aussi des Arabes Chrétiens et des Arabes anciens Musulmans convertis au Christianisme. A Jérusalem, il se trouve des Assemblées messianiques comprenant des Juifs, des Arabes et des Goyim, c'est-à-dire des membres des Nations...

Copmprenez-vous maintenant pourquoi il est si important que le Retour de Jésus ait lieu, et qu'il se manifeste en tant que Roi d'Israël et Roi de toutes les Nations? Il est tout aussi important de bien le reconnaître: il reviendra sur les nuées et posera ses pieds sur le Mont des Oliviers.      Bien à vous.           Fred, EEE

          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV