Actualités & Commentaires

retour à la liste

L'Etat de Palestinne - 01.01.2011

Faut-il le créer?

L'Etat de Palestine, faut-il le créer, oui ou non?

Actuellement, l'Autorité d'autonomie palestinienne (AP) fonctionne de fait, depuis Ramalah (Cisjordanie), d'une manière plus ou moins satisfaisante. Elle entretient des rapports obligés aussi bien avec Israël qu'avec le Hamas. On prétend, et c'est très certainement vrai, qu'en sous-main, des Israéliens et des Palestiniens collaborent efficacement pour développer l'économie des territoires de l'AP, en Cisjordanie.

Par ailleurs, Israël continue à construire sa barrière de sécurité autour de l'Eretz Israel, la terre habitée par les Juifs, en Israël comme en Cisjordanie, dans les zones frontalières. On peut donc à la rigueur parler de "grignotage" de certaines terres palestiniennes, mais Israël se défend de prendre des terres effectivement cultivées par des Arabes.

Des chrétiens soutiennent le projet de création d'un Etat de Palestine, en considérant qu'il n'y a pas d'autre voie équitable pour arriver à une situation de paix au Proche-Orient. A partir de là, de très nombreuses questions se posent: quelle capitale? quelles frontières? Faut-il assurer le désarmement des Palestiniens? etc. ...

Mais,dans cette hypothèse, prend-on suffisamment en compte le point de vue des mileux religieux musulmans extrémistes selon lesquels la seule voie praticable serait un Etat unique, un Etat de Palestine à prédominance musulmane, où des citoyens de seconde zone juifs ou chrétiens seraient à la rigueur tolérés et "protégés"? On appelle ceux-là des "dhimmis"... La capitale de cet Etat se nommerait Al-Quds, nom arabe de Jérusalem. Il engloberait la totalité des territoires actuels de Gaza, de Cisjordanie et d'Israël... Des solutions moins extrêmes pourraient toujours être temporairement envisagées, tactiquement, dans le cadre d'une "trève" conclue avec les "ennemis", mais il ne faut pas perdre de vue que le but final resterait l'Etat musulman de Palestine. Bien entendu, si les Juifs s'avisaient de résister, et s'ils étaient vaincus, "on" les jetterait à la mer, dans le meilleur des cas. Ce point de vue extrémiste influe en fait considérablement les positions des autres musulmans, même s'ils sont par ailleurs considérés comme modérés.

D'autres chrétiens, au nombre desquels je me compte, prennent à la lettre les promesses de Dieu contenues dans la Bible. Ce sont les "chrétiens sionistes". Ainsi, nous rejoignons les Juifs religieux dans leurs revendications: c'est Dieu lui-même qui est propriétaire de la Terre d'Israël, Il l'a donnée au peuple juif et Il veille sur les destinées de Son peuple.

Nous attendons le Retour du haut des cieux du Messie et Roi d'Israël, Yeshouah/ Jésus, à Jérusalem, où Il établira son Royaume, sur Israël et sur toutes les Nations de la Terre. Le jour du Retour de Yeshouah/ Jésus, les Juifs le reconnaîtront pour leur Messie.

En attendant ce Retour, nous estimons qu'il est de notre devoir de soutenir l'Etat d'Israël par tous les moyens à notre disposition: soutien financier de certaines oeuvres caritatives en Israël, soutien aux soldats de Tsahal, l'Armée de Défense d'Israël, prière pour Israël, etc. Les Juifs messianiques, qui sont des Juifs ayant déjà reconnu Yeshouah/ Jésus comme le Messie, ont la charge d'évangéliser Jérusalem, la Judée, la Samarie et les Juifs du reste du monde. Nous, en tant que Goyim (ressortissants des Nations), nous sommes solidaires de leurs efforts.

La Judée et la Samarie, c'est justement la Cisjordanie actuelle. Les Palestiniens habitent une grande partie de la Cisjordanie, et il n'est à mon sens pas du tout nécessaire de les en déloger. De là à favoriser la constitution d'un Etat de Palestine, il y a un pas que j'hésiterais personnellement à franchir. Si d'aventure les Arabes parvenaient tout de même à constituer un Etat de Palestine, je souhaiterais personnellement que ce soit alors à l'issue de négociations avec Israël. La proclamation unilatérale d'un Etat de Palestine par les Nations Unies n'irait pas du tout dans ce sens.

Projetons-nous dans un avenir probablement proche, juste après le Retour de Yeshouah/ Jésus. Les textes bibliques nous rassurent quant au sort des "étrangers" qui habiteront à ce moment-là Eretz Israël: ils auront leur héritage parmi les douze tribus d'Israël. Yeshouah/ Jésus établira définitivement la paix et la justice en Israël et dans le monde.

D'ici là, demeurons dans l'attente active de Son Avènement!

Bien à vous

Fred
 

          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV