Enseignement de base

retour à la liste

L’enlèvement des chrétiens, attendons-le… - 12.10.2013

… d’un instant à l’autre, mais tout en étant très patients !

Chères Lectrices, chers Lecteurs,
Un article à mon avis remarquable vient de paraître sur le site de www.revelation2012.ch . Restons donc aux aguets, tout en continuant fidèlement les tâches que le Seigneur Jésus nous confie à chacun/chacune. Modérons notre impatience, par un acte de notre volonté, tout en développant sans cesse notre espérance glorieuse.

Bien à vous.

Fred, EEE

>>> 
L’Enlèvement des chrétiens doit-il obligatoirement avoir lieu pendant l’une des Fêtes de l’Éternel ?
 
Je peux citer au moins 4 passages des Écritures où Dieu dit que "la fin" (la seconde venue de Jésus-Christ) doit avoir lieu à un "moment fixé", c’est-à-dire une Fête (lemoed). Lire Daniel 8 : 19; Daniel 11 : 27, Daniel 11 : 29, Daniel 11 : 35).
Je n’ai toutefois pas trouvé un seul verset qui dise que l’Enlèvement doit avoir lieu lors d’une de ces Fêtes.
Est-ce que cela pourrait avoir lieu lors d’une de ces Fêtes ? Oui.
Cela aurait-il du sens ? Oui.
Cela doit-il avoir lieu pendant une Fête ? Pas nécessairement !
De nombreux frères en Christ, et plus particulièrement des Juifs messianiques, sont convaincus que l’Enlèvement doit avoir lieu lors de la Fête des Trompettes (Yom Teruah). Ils disent que l’expression utilisée par Jésus : "nul ne connait ni le jour ni l’heure" est un idiome hébreu symbolisant cette fête de 2 jours.
Je dois avouer que je suis plutôt sceptique à ce propos.
 
Si c’était vrai, et sachant que Jésus était Juif, et qu’il était parfaitement au courant de l’idiome relatif à cette Fête, n’aurait-il pas su qu’il s’agissait de Yom Teruah ?
S’il s’agit bel et bien d’un idiome hébreu qui fait référence à Yom Teruah, pourquoi Jésus a-t-il dit que personne, lui y compris, ne le savait (à l’époque) ?
Même s’il s’agissait d’un idiome hébreu, Yom Teruah n’est pas le seul jour "inconnu" de leur calendrier puisque chaque "Rosh Chodesh" (début de mois) est "inconnu". En effet, selon l’instruction de Dieu, la nouvelle lune doit être visible pour que le début du nouveau mois puisse être proclamé.
J’ai présenté un certain nombre d’éléments bibliques en lien avec les coutumes juives et l’observance des Fêtes. J’ai relié ces éléments à ce qui est décrit en Apocalypse 7 : 9-16, où l’Église apparaît soudainement dans les Cieux sous la forme d’une multitude que nul ne peut compter et dont les corps sont glorifiés. J’ai décrit les implications prophétiques des célébrations de Yom Kippour et de Sukkoth, et plus particulièrement celle du 7ème jour de Sukkoth, appelé "Hoshana Rabba" ou le jour du Grand Salut.

Considérant ce qui précède, cela aurait plus de sens que la Tribulation débute à Yom Teruah et que l’Église soit enlevée peu après (à un moment donné entre Yom Kippour
et Sukkoth).
Cela ne revêtirait-il pas une grande signification prophétique et biblique si cela se produisait lors d’une de ces Fêtes ? C’est sûr que oui !
Mais cela doit-il absolument avoir lieu pendant Yom Kippour/Sukkoth ?
Bien qu’il y ait de fortes indications en ce sens, je ne vois aucun verset de l’Écriture qui prouve que cela doit impérativement avoir lieu durant cette période spécifique.
Dès lors, il nous faut garder un esprit ouvert.
Le fait est que le "temps" n’existe pas dans la dimension céleste et de ce point de vue-là, le "moment" où les Fêtes s’accomplissent au Ciel ne dépend que de Dieu.
Rappelons-nous que la seule raison qui puisse expliquer que le Seigneur semble "tarder à venir" c’est qu’il souhaite que tout le monde soit sauvé (2 Pierre 3 : 9).
Rappelons-nous qu’à chaque minute qui passe, quelqu’un est sauvé quelque part dans le monde… Voudriez-vous que cette personne subisse la Tribulation ou pire, qu’elle ne soit pas sauvée parce que vous voulez voir Jésus 5 minutes plus tôt ?
Actuellement, l’attente de sa venue nous semble interminable mais rappelons-nous qu’il s’agit de passer l’éternité avec lui et que l’eternité n’est pas quelque chose de "futur" : l’éternité, c’est maintenant déjà!
Bien que l’Enlèvement n’ait pas encore eu lieu, rien ni personne ne peut vous empêcher de jouir de la Présence de Jésus et d’être en profonde et intime communion avec lui.
Jésus a dit à ses 12 disciples qu’il viendra à l’heure où nous ne nous y attendrons pas ! (Matthieu 24 : 44; Matthieu 25 : 13; Luc 12 : 40).
 
Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.
 
          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV