Enseignement de base

retour à la liste

Priez pour Israël, priez pour la paix de Jérusalem - 12.12.2012

Une prière cohérente?

Tel est peut-être le souhait de votre cœur, tel est en tout cas mon désir et ma volonté. En somme, c’est une illustration de l’une des demandes du « Notre Père ». « Que ton règne vienne ». Ce règne de Dieu sur la Terre implique, me semble-t-il, la marche du peuple élu, Israël, à la suite du Messie, sur la terre que Dieu a donnée à la postérité d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Or, Jacob est appelé Israël, pour la première fois lorsqu’il lutte avec un ange, qui, en fait, est Dieu lui-même (Genèse 32, versets 27 – 28). Et Israël sort « vainqueur » de ce combat… contre Dieu lui-même ! En réalité, cela n’est possible que parce que Dieu l’a bien voulu.
 
L’Etat d’Israël est, selon moi, l’héritier des promesses de Dieu faites à Abraham, Isaac et Jacob, avec, plus spécialement, la ville de Jérusalem et la colline de Sion. Maintenant que les roquettes du Hamas peuvent, paraît-il, atteindre Tel-Aviv et, même, Jérusalem, il faut, plus que jamais, nous montrer solidaires, spirituellement, du peuple d’Israël. « Nous » recouvre les chrétiens sionistes et ceux qui sentent dans leur cœur un appel à le devenir. Prions pour que les Juifs d’Israël fassent un « retour » (une conversion) vers leur Dieu, qui est aussi notre Dieu, et vers le Messie qu’ils attendent encore. Prions aussi pour les non-Juifs qui sont en Israël : que leurs cœurs s’ouvrent à Yeshoua/Jésus, et, du même coup, au peuple dont il est issu, Israël. Prions pour que la paix de Yeshoua/Jésus règne entre Juifs et non-Juifs, en Israël d’abord et, ensuite, dans le monde entier.
 
Pour peu de temps, nous sommes encore sous la Grâce de Dieu. Que l’Eglise des Nations annonce encore l’Evangile du Christ à ceux qui lui sont encore indifférents ou hostiles, que les Juifs d’Israël se préparent à rencontrer leur Messie, qu’ils découvrent en fait que ce Messie qu’ils attendent encore, c’est Yeshoua/Jésus. Que tous, Juifs et non-Juifs, soient unis dans l’attente de son Retour glorieux sur les nuées. Viens, Seigneur Jésus ! Maranatha !
 
« Cherchez d’abord le Royaume de Dieu, et sa justice, et toutes choses vous seront données en plus, alléluia ! » ; ces paroles d’un cantique sont inspirées des paroles de Jésus dans l’Evangile. Or, nous savons bien que la justice de Dieu pour nos vies ne peut venir de nos propres efforts. Elle se trouve auprès de Jésus seul. Si nous voulons être au bénéfice de cette justice, de cette justification, nous devons nous en revêtir, nous l’approprier, laver notre vêtement souillé dans le sang de l’Agneau immolé. Cela doit être à la base de nos autres prières, aussi quand nous prions pour Israël et pour Jérusalem.
 
Notre prière doit être cohérente et nous concerner d’abord nous-mêmes, puis Israël et Jérusalem, puis le monde entier, y compris les tireurs de roquettes à Gaza. Ils ne sont pas à l’abri d’une manifestation de l’amour tout-puissant de Dieu, comme par exemple le Prince vert, ce fils d’un dirigeant du Hamas devenu chrétien, et, accessoirement, pendant une dizaine d’années, agent secret du Shin Beth, un service de renseignement israélien… Notre Dieu ne cessera de nous surprendre, surtout si nous savons nous mettre à son écoute en le priant selon sa volonté. Alléluia !
 
Bien à vous.
 
Fred
          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV