Actualités & Commentaires

retour à la liste

La Palestine, un non-Etat? - 30.11.2012

Les Palestiniens des "Territoires" ou les Arabes d'Israël

Nous lisons ce qui suit sous la plume du Pasteur Gérald Fruhinsholz (site www.shalom-israel.info )
>>>
Une Palestine "Etat fantôme", un Etat fait au forceps, sans aucune viabilité ni unité, et n'ayant aucun avenir - voilà ce dont le monde onusien a accouché, ce 29 novembre 2012, 65 ans après la création de l'Etat hébreu, celui-ci véritablement légitime et solidement établi pour l'éternité.

Les pays-membres de l'Assemblé Générale de l'ONU se sont ainsi prononcés en faveur du statut d'Etat non-membre pour la Palestine - 138 voix pour, 9 voix contre, et 41 abstentions. Cette décision onusienne a provoqué la colère des Etats-Unis, et d'Israël.
Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a dénoncé le discours du président Mahmoud Abbas : "Le monde a entendu un discours diffamatoire et venimeux rempli de propagande mensongère contre l'armée israélienne et les citoyens d'Israël. Quelqu'un qui veut la paix ne parle pas comme cela... La décision de l'ONU ne changera rien sur le terrain. Il n'y aura pas d'Etat palestinien sans arrangements garantissant la sécurité des citoyens d'Israël... En présentant leur demande à l'ONU, les Palestiniens ont violé leurs accords avec Israël, et Israël agira en conséquence".
Binyamin Netanyahou a fait allusion aux accords d'Oslo (1993) qui prévoient que la création d'un Etat palestinien doit être le fruit de négociations de paix israélo-palestiniennes, et non d'une initiative unilatérale.
"A nouveau, Abou Mazen (Mahmoud Abbas) a prouvé qu'il n'est absolument pas intéressé à faire la paix", a réagi le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman.
Danny Ayalon, vice-ministre des Affaires étrangères, a également déclaré : "Aujourd'hui, nous ne sommes plus tenus par nos accords avec les Palestiniens, et nous agirons en fonction de nos intérêts... La Communauté internationale a une fois de plus fait la preuve de son irresponsabilité".

L'Eternel D.ieu en colère
"J'exercerai ma vengeance avec colère, avec fureur, sur les nations qui ne m'ont pas écouté" - Michée 5:14.

Le Créateur de l'univers déclare aux nations qui divisent son pays :"En ce temps-là..., Je rassemblerai toutes les nations, et les ferai descendre la vallée de Josaphat. Là, J'entrerai en jugement avec elles, au sujet de mon peuple, Israël - mon héritage, qu'elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu'elles se sont partagé" - Joël 3.
La Palestine n'existera que dans les imaginations et fantasmes des nations qui veulent voir Israël disparaître.
"Tous les peuples verront que tu es appelé du nom de l'Eternel, et ils te craindront. L'Eternel te comblera de biens, en multipliant le fruit de tes entrailles, le fruit de tes troupeaux et le fruit de ton sol, dans le pays que l'Eternel a juré à tes pères de te donner. L'Eternel t'ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains ; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n'emprunteras point.
L'Eternel fera de toi la tête (des nations) et non la queue" - Deut 28
 
>>>
La newsletter de Shalom-Israel.info contient à la suite le texte suivant:
>>>

 
LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT FRANÇAIS

Pasteur Jean et Suzanne FAUVEL
le 27 novembre 2012

Monsieur le Président,
Vous vous proposez de voter en faveur du statut d'observateur Palestinien à L'ONU ce 29 11 2012 avec l'appui de votre Ministre des Affaires Etrangères Monsieur Laurent FABIUS.
Nous ne pouvons pas approuver votre choix subtil habillé d'un détour juridique pour faire admettre plus tard un peuple dont le comportement s'allie avec les plus pervers terroristes de la planète et qui n'a jamais pu de par ses comportements ambigus et ses choix être déclaré Etat.
Votre souci de cohérence est hautement contestable et ne va engendrer comme toujours, que confusion nouvelle et un désordre encore plus grave avec des tensions nouvelles sur le terrain, théâtre de tant de douleurs et d'injustices inacceptables. Comme d'autres insensés, vous balayez d'un revers de main tous les accords établis au prix de grands sacrifices par des hommes sages dans un souci d'équité et de paix véritable
En le faisant, vous ne permettez plus à Israël l'espérance d'attendre de ses voisins d'être légitimement reconnu et respecté comme Etat Juif et principal interlocuteur à consulter en premier. S'adresser à un tiers pour imposer ses vues, que celui-ci s'appelle L'ONU ou tout autre, laisse entendre que le climat de méfiance perdure chez le partenaire en question.
Votre parti-pris est inadmissible et injuste. Imposer à ISRAËL une telle forfaiture, sans obliger aux autres avant tout de s'engager pour concrétiser honnêtement des négociations indispensables à la paix et à la relation juste entre peuples voisins, n'honore pas un Président qui représente la France surtout quand elle se dit ''Amie d'Israël ''.
Porte-paroles d'un bon nombre de français désabusés et indignés qui n'ont pas de voix pour se faire entendre, nous vous suggérons : le retrait ou l'abstention à ce vote, assorti de conditions équitables pour un règlement honorable avec les deux parties
Votre choix est à la limite de l'outrage et à l'opposé des propos que vous avez précédemment tenus avec Monsieur Binyamin NETANYAHU à TOULOUSE. Où est la cohérence ?
Nous ne pouvons donc pas, Monsieur le Président, vous soutenir dans cette voie, de même que Monsieur Laurent FABIUS.
Très préoccupés, nous vous espérons toutefois bonne réception.
Soyez assuré et veuillez croire, Monsieur le Président, en nos sentiments de profond respect.
Le pasteur et Madame Jean et Suzanne FAUVEL
NB : Copie à Monsieur L'Ambassadeur d'Israël en France

>>>
Permettez-moi d'ajouter quelques réflexions personnelles à ces écrits:

Aujourd'hui, nous avons suivi une émission sur la première chaîne de radio suisse-romande. On nous y présentait le film "Route 181", un film "palestino-israélien"(!) réalisé, en fait, par deux citoyens israéliens, l'un d'origine palestinienne (arabe), l'autre d'origine juive. Ce film sert apparemment la paix, d'après ce qu'on peut retenir de la présentation qui en a été faite à la radio. Mais il décrit aussi le plus souvent les Juifs orthodoxes comme crispés, intolérants, violents et racistes, alors qu'ils auraient colonisé une terre sur laquelle ils n'auraient plus, a priori, aucun droit.

Je n'ai évidemment pas la naïveté de penser que la RTS va soudainement se faire l'avocate des Juifs religieux ou des chrétiens sionistes,, et de Dieu lui-même, qu'elle va soudain se mettre à proclamer: "Il y a une minorité de croyants juifs et chrétiens qui prétendent que la Terre sainte appartient en fait à Dieu, et que Dieu l'a donnée souverainement au peuple juif, aux temps d'Abraham". Pas plus que les réalisateurs de "Route 181", bien évidemment!

C'est pourtant là le centre de toute la question. Après cela, on peut parfaitement défendre le droit des Arabes israéliens et des Palestiniens des "Territoires" à vivre ensemble avec les Juifs en Terre sainte, mais, je le crois, sous la souveraineté des Juifs, ceux-ci étant, bien entendu, renouvelés spirituellement dans leur consécration à Dieu, tout comme, d'ailleurs, les croyants des Nations... C'est d'une Terre renouvelée par un véritable Réveil spirituel que je parle, en réalité.

Par ailleurs, le respect des droits de l'Etranger (de l'immigrant, de la personne étrangère en séjour permanent ou temporaire sur la terre d'Israël) est un thème majeur de l'Ecriture sainte juive (l'Ancien Testament, ou, mieux, le Premier Testament...) et, pour autant que je sois bien informé, de la législation en vigueur actuellement en Israël. Il faudrait donc rien de moins que le Retour du Messie pour promouvoir cette situation nouvelle en Israël, dans les nations d'alentour et sur la Terre entière. Mettons donc dès maintenant toute notre confiance en  Yeshoua haMassia, Jésus le Messie.

Bien à vous.

Fred
          
Patrick Fontaine Franck Alexandre Connaitre Dieu Dieu TV